Blog


Article suivant Article précédent

La traduction anglais français à Toulouse
Posté le 11-09-2014
à 10:07:50

"Ô mon païs, ô Toulouse", chantait Claude Nougaro. Chauvine moi ? Peut-être. Même si je suis née en Normandie ! De nos jours, les traducteurs peuvent exercer leur métier partout dans le monde. Grâce à Internet, la traduction anglais français (ou en toute autre langue), à Toulouse (ou ailleurs), n’a plus de frontière. Ce qui ne facilite pas votre choix d’un bon prestataire. Comment ne pas vous tromper ?

Pourquoi sous-traiter votre traduction anglais français à Toulouse ?

Ou à une traductrice anglais français toulousaine.

Il se peut que, basé dans la grisaille parisienne ou londonienne, vous rêviez d’un peu de soleil… Toulouse, située aux pieds des Pyrénées, longée par le canal du Midi, à 150 km de la mer Méditerranée et 250 km de l’océan Atlantique, est une ville réputée pour son ambiance où il fait bon vivre. Choisir un prestataire situé dans la ville rose, c’est s’offrir un peu de rêve... Attention, je vous préviens, je n’ai pas l’accent chantant. Mais je peux faire un effort si vous y tenez.
vœux
Non, plus sérieusement, la localisation du prestataire importe peu pour une traduction, même si vous êtes nombreux à préférer un partenaire local. Ce qui compte, c’est sa qualité.

Choisissez un traducteur ayant une éthique professionnelle, signataire du code de déontologie de la SFT.

En fonction de votre document à traduire en anglais français, vérifiez les domaines de traduction du prestataire. Un traducteur ne peut pas tout traduire (surtout si votre document est technique). Pour être performant, il s’est spécialisé dans certains domaines (les miens sont l’informatique, les télécoms, l’environnement, le marketing, et généralistes comme le tourisme ou la culture). Validez avec lui qu’il est apte à traduire votre document. Il aura bien sûr besoin de le lire pour vous répondre. Sachez qu’un traducteur n’aime pas trop perdre de temps à traduire un document qui n’est pas dans ses cordes. S’il refuse votre traduction, il vous conseillera certainement un de ses collègues.

De mon côté, lorsqu’un client s’adresse à moi pour une traduction anglais français dans le domaine de l’aéronautique (ô Toulouse !), je l’oriente vers ma collègue Caroline Scott, également située à Toulouse et membre de la SFT. Si sa traduction concerne l’espagnol (du français vers l’espagnol ou de l’espagnol vers le français), je lui conseille ma collègue Alexandra Hispafra située à Biarritz (encore mieux que Toulouse, vous croyez ?). Alessia Vonau assure en italien, entre autres de ses nombreuses compétences. Etc.

Pour obtenir un tarif pour votre traduction, pensez à indiquer le nombre de mots à traduire, ainsi que le délai.

Bien choisir son prestataire en traduction

Un bon traducteur est souvent occupé. C’est comme lorsque vous appelez un spécialiste (ophtalmologue, neurologue, etc.). Vous ne vous attendez pas à avoir rendez-vous le jour-même, n’est-ce pas ? Et si c’est le cas, vous vous demandez pourquoi ce spécialiste est si disponible et doutez de ses compétences : serait-il mauvais pour que personne ne prenne rendez-vous ? C’est pareil pour un bon traducteur, mais rassurez-vous, les délais d’attente sont tout de même moins longs !

Un bon traducteur aura de bons exemples de traductions à vous montrer, au-delà de son site Internet et de son blog professionnel, pour vous prouver ses compétences. Si vous n’êtes pas en mesure d’évaluer vous-même ce qu’il vous envoie, transmettez ces exemples de traductions à l’une de vos connaissances à l’étranger. Son avis sera le bienvenu et vous confortera dans le choix de votre traducteur partenaire.

Astuce : vous souhaitez motiver davantage votre traducteur ? Mentionnez son nom sur les traductions ! Il donnera le meilleur de lui-même. Et à vous, cela ne vous coûtera rien de plus…

Une bonne traduction prend du temps. Laissez autant de temps que possible au traducteur pour faire son travail. N’attendez pas le dernier moment pour faire traduire vos documents. Si en plus vous lui fournissez un glossaire maison, vous aurez réuni toutes les conditions pour obtenir la meilleure des traductions !
vœux

L’importance d’une bonne traduction

Vous qui me lisez, vous avez bien compris que la traduction est un métier, qui n’est pas le vôtre, et qu’il est plus productif de passer un peu de temps à chercher un bon prestataire que des heures à traduire vous-même votre document. Pour un résultat qui ne sera sûrement pas à la hauteur de vos attentes, et de celles de vos lecteurs en plus. Parler est une chose, écrire en est une autre. Vous pouvez être très à l’aise à l’oral dans une langue, mais ne pas avoir une écriture fluide et élégante.

Un traducteur indépendant sera à votre écoute, et vous posera les bonnes questions pour traduire au mieux votre document. Ainsi, vous pourrez évoluer dans un climat de dialogue et de confiance. Vous serez en contact direct avec lui, alors qu’une agence de traduction sous-traitera votre commande sans que vous puissiez communiquer avec la personne qui traduira votre document. Et prendra sa commission au passage.

Inutile de vous rappeler l’importance d’un document bien traduit, n’est-ce pas ? Il y va d’abord de votre image internationale, et de celle de votre société. Fautes d’orthographe ou de grammaire, approximations ou fautes de sens sont rarement bien vues par vos lecteurs (qu’il s’agisse de vos associés, de vos clients actuels ou potentiels). Vous qui investissez des milliers d’euros en campagnes de communication, pensez que la traduction de vos textes fait partie intégrante de votre communication. Ne la négligez pas !

Vous avez besoin d’une traductrice de l’anglais vers le français ? Contactez-moi, nous en discuterons ensemble.

Envie de laisser un commentaire concernant cet article ? Ce blog est aussi le vôtre ! Cliquez tout simplement sur "commentaire" ci-dessous.



0 commentaire(s)

Vous aimez ? Aidez-moi et partagez cet article sur vos réseaux!
»

» » » » » » » »

Article suivant Article précédent