Blog


Article suivant Article précédent

Traduire en anglais français : la présence sur le Web est-elle obligatoire ?
Posté le 08-10-2014
à 15:16:38

De nos jours, un grand nombre de traducteurs ont un site Internet. Il fait bien souvent office de vitrine figée où rien ne bouge vraiment. Ils sont peu à tenir un blog. Est-ce un bon choix à l’ère du tout Internet ? La présence sur le Web est-elle obligatoire pour traduire en anglais français, et dans d’autres langues ?

Traduire en anglais français et présence sur le Web

De plus en plus d’entreprises prennent conscience de l’intérêt des réseaux sociaux et d’être visibles sur Internet. Cela passe forcément par l’utilisation d’un blog professionnel, en vue de partager ses propres contenus, ses valeurs, et d’accroître son expertise. Traduire anglais françaisLa mise en place d’un blog permet également de mieux référencer son site Internet, par une utilisation stratégique de certaines expressions-clés.

Attention cependant à ne pas tomber dans le piège de n’écrire que pour Google. Générer du trafic, c’est bien, mais ne décevez pas vos visiteurs ! Ils cliquent sur votre lien, attirés par un beau titre accrocheur, et se trouvent face à un article inintéressant, écrit pour les moteurs de recherche, pas pour eux. Résultat : ils ne risquent pas de se faire avoir la prochaine fois et ne reviendront plus chez vous !

Mais revenons à nos traducteurs, anglais français ou autres. Souvent très occupés par des journées bien remplies, ils ont du mal à dégager du temps pour tenir un blog. Entre les commandes urgentes, les traductions pour les clients réguliers, les logiciels de traduction à maîtriser, les outils et les bases de données terminologiques à gérer et à mettre à jour, les devis et les courriels à envoyer, etc., le moins que l’on puisse dire, c’est que les journées passent vite ! (À ce sujet, lisez l’article sur la traduction anglais français à Toulouse pour choisir le bon prestataire).

Or, tenir un blog prend du temps. Déjà, il faut le créer et réfléchir à son design, ses thématiques, ses couleurs.

Beaucoup le font eux-mêmes sous WordPress. Je ne peux pas vous faire de retour d’expérience sur ce point, car c’est mon mari qui s’en occupe et qui code à la main, tellement je suis mauvaise en informatique (chacun son domaine !).

Ensuite, il faut penser à votre ligne éditoriale, à des idées de sujets, vous documenter et trouver des créneaux dans votre emploi du temps pour écrire.

Adaptez vos contenus à vos différentes cibles : clients potentiels, professionnels de la traduction, agences de traduction, particuliers, etc.

Pour finir, il faut diffuser l’article, gérer les commentaires sur le blog et les réseaux sociaux.

Tout un travail ! Vous devrez être constant et motivé pour le mener à bien.

Quels bénéfices ?

On peut se demander si tout cela en vaut bien la peine. Voici quelques éléments de réponse :

- Votre site Internet et votre blog sont des outils de prospection, qui donneront envie à des clients potentiels de travailler avec vous.

- Ils ancrent votre expertise dans le domaine de la traduction, notamment grâce aux articles de votre blog.

- Ils créent un lien avec vos visiteurs qui y découvrent votre personnalité et vos valeurs.

- Les moteurs de recherche considèrent qu’un site et un blog mis à jour régulièrement sont vivants, ils les référencent donc mieux.

- Votre blog permet de travailler les expressions-clés de votre site Internet, et ainsi d'améliorer le référencement. Écrivez de façon naturelle et fluide, pas uniquement pour les SERPs.

Traduire anglais françaisPersonnellement, en tant que traductrice anglais français à Toulouse et blogueuse, j’écris sur des sujets variés vu que j’ai plusieurs casquettes de traductrice, d’écrivain public, de rédactrice et de community manager. Des casquettes qui nécessitent surtout une seule et même qualité : avoir des compétences rédactionnelles. Alors je me fais plaisir, et je fais plaisir à mes lecteurs, en écrivant des contenus portant sur mes domaines d’expertise, des nouvelles, des interviews. Je ne manque jamais d’idées et d’inspiration, mais plutôt de temps pour écrire ! C’est pour cette raison que je n’écris pas très régulièrement, mais lorsque je publie un article, je fais en sorte qu’il soit le plus intéressant possible. Publier pour publier, aucun intérêt !

Si vous souhaitez créer votre blog, vous pourriez être intéressé par mes services en Communication Web, ainsi que par les formations proposées par Céline Petit Ma voisine millionnaire, traductrice indépendante et blogueuse de talent.

Alors, vous vous lancez bientôt ? Laissez-moi un commentaire pour en parler !

Images prises ici.



6 commentaire(s)

Vous aimez ? Aidez-moi et partagez cet article sur vos réseaux!
»

» » » » » » » »

Article suivant Article précédent